Cahiers du DPEA

Centre commercial 2030

Dans le cadre du programme corporate « Villes et bâtiments de demain », la Direction Recherche et Technologies (DRT) de GDF SUEZ travaille en 2014 sur le développement d’un concept innovant de centre commercial à très faible empreinte environnementale, avec une exigence énergétique proche du BEPOS.
Les centres commerciaux sont des lieux d’échanges de matières, d’énergies et de personnes, faisant partie aujourd’hui des bâtiments les plus énergivores. Dans un futur où l’énergie abondante et peu chère n’est plus une réalité, le modèle du centre commercial actuel devient un anachronisme.
Dans cette optique, l’étude réalisée par les architectes du DPEA architecture post carbone, propose deux projets qui répondent à des scénarios de villes 2030, en réinterrogeant les usages, les modes de consommation de matières et d’énergies.
Une analyse des usages actuelles et des récentes évolutions des centres commerciaux permettent d’appréhender ce que pourrait être les tendances de consommation en 2030, sans ou avec peu d’essence, de l’électricité produite uniquement par énergie renouvelable, ...
Des stratégies urbaines, architecturales et énergétiques sont envisagées selon des contextes urbains et historiques, mais aussi selon des hypothèses sociologiques. L’ensemble permet de dresser un portrait-robot du centre commercial de demain dans deux situations urbaines type : le centre-ville et la ville péri-urbaine.
L’étude avec ses axes principaux l’architecture et l’estimation de la consommation énergétique du bâtiment, met en évidence l’impact de la densité urbaine et programmatique sur le centre commercial, et comment celui-ci peut se transformer face aux problématiques énergétiques.
L’étude s’articule en quatre étapes principales :
• Etat de l’art. Un historique permet de retracer rapidement l’émergence du modèle du centre commercial dans le contexte français et à l’international et de décrire ses évolutions successives.
Observation et analyse des premières évolutions ou dérives, en termes de formes, d’usages, de mode de consommation de matières et d’énergies et de l’importance des flux engendrés par les centres commerciaux.
• Proposition de 10 tendances de centre commercial, à partir des réflexions et de la synthèse des informations recueillies.
L’équipe de projet propose des nouvelles tendances définies selon des critères de mobilité, de forme, d’usages des lieux et d’utilisation des ressources. Ce tendances permettent de redéfinir les objectifs du projet et les performances attendues de bâtiment consommateur à bâtiment producteur d’énergie.
• Mise en application des hypothèses tendancielles formulées dans deux contextes urbains : périphérie/ville diffuse et cœur de ville/ville.
• Optimisation. Chacun des deux scénarios est optimisé sous la forme d’une réflexion sur les besoins et les ressources, par la mise en œuvre de savoirs architecturaux en rapport avec l’énergie, plutôt que sur les systèmes techniques proprement dits.

Commanditaires
GDZ Suez-CRIGEN

Étudiants
Alice Barrois
Florian Bichet
Emma Carvalho de Olivera
Alix Piquemal
Giovanna Togo

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.