Cahiers du DPEA

Aéroport-objectif 2030

De la mise en place des premiers vols commerciaux à sa démocratisation, l’aviation a su s’adapter à des évolutions rapides. A l’aune de la transition énergétique, c’est un nouveau défi qui se présente au monde de l’aviation. Cette étude aborde ainsi la question du trou noir énergétique que représentent les aéroports au sein de leurs territoires. Ce travail, organisé en trois temps, vise à faire ressortir les leviers architecturaux et axes d’étude pour améliorer cette situation à l’horizon 2030.
Un retour sur l’histoire de l’aviation, à travers les dynamiques technologiques, culturelles et politiques qui l’ont influencée, pose notamment la question du lien entre le cout du baril de pétrole, l’évolution du nombre de passagers aériens et celle des kilomètres parcourus en avion.
Un état de l’art énergétique actuel de la consommation de “passagers types”, fait apparaître les différents points qui entraînent une consommation importante d’énergie et les leviers urbains, architecturaux et programmatiques pouvant la réduire.
Une prospective à l’horizon 2030, proposant deux scénarios basés sur des paradigmes de croissance énergétique opposés, s’approprie ces leviers pour dessiner des dynamiques énergétiques aéroportuaires plus raisonnées vis-à-vis de leurs territoires et de l’aviation en général.

Commanditaire
Engie

Étudiants
Paul Chevalier
Lysiane Kaise
Manuel Leon
Jean-Charles Luciani
Fanny Martin
Amaury Vaillant

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.