Admission

    L’École d’architecture de la ville & des territoires dispense :

    • le 1er cycle licence conduisant au diplôme d'études en architecture conférant le grade de licence ;
    • le 2e cycle master conduisant au diplôme d’état d'architecte conférant le grade de master ;
    • l'Habilitation de l'architecte diplômé d'État à l'exercice de la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP) ;
    • le DSA d’architecte-urbaniste (diplôme de spécialisation et d’approfondissement - mention projet urbain) ;
    • le DPEA Architecture post-carbone (diplôme propre aux écoles d'architecture).
    Licence / Master

    Pour un accès en 1ère année de licence - candidats français et européens
    Préinscription sur la plateforme Admission Post-Bac - APB pour :
    les élèves de terminale,
    les bacheliers ou les étudiants en cours de formation français et européens
    les diplômés bac + 1 (hors cursus d'architecture)
    les candidats étrangers (hors UE) titulaires d'un baccalauréat français ou en terminale dans un établissement français situé à l'étranger.

    L'École a mis en place une procédure en deux phases :
    1re phase : présélection des candidats à partir du dossier scolaire sur APB ;
    2e phase : audition des candidats sélectionnés (environ 500) sur la base du questionnaire de motivation (APB) ou du complément de dossier pour les candidats hors métropole.
    Droits de préinscription 2017 : 37 € (boursiers : 19 €) non remboursables.

    Pour un accès en cours de cursus
    Par équivalence
    Cette procédure d’admission concerne les étudiants diplômés poursuivant des études dans l’enseignement supérieur ou justifiant d’une expérience professionnelle ayant un rapport avec les études d’architecture. Pour une entrée en master, les étudiants doivent être titulaires ou en cours d’obtention d’un diplôme de licence (bac+3).

    Par transfert
    Cette procédure d’admission concerne les étudiants inscrits dans une école d’architecture française. Les dossiers sont disponibles dans l’école d’origine et la demande doit être signée par son directeur. Au sein de l’Ecole, les demandes sont examinées par une commission compétente et les admissions sont subordonnées à la capacité d’accueil. La procédure de transfert n’est pas ouverte aux redoublants de 1re année de licence et aux étudiants en chevauchement d’années.

    En mobilité entrante
    Dans le cadre d'un programme d'échange
    L’étudiant doit être scolarisé dans un établissement étranger partenaire de l’École et déposer un dossier d’inscription. Il est conseillé aux étudiants d’effectuer un séjour d’études d’une durée correspondant à une année universitaire entière ou de privilégier le premier semestre. Le deuxième du master 2 n’est pas ouvert aux étudiants en mobilité entrante.

    Pour la formation Structure et architecture
    Cette formation s'adresse uniquement aux étudiants inscrits en licence 3, en cours d'acquisition du Diplôme d'études en Architecture (DEEA) ou déjà titulaires du DEEA et primo accédant au master. La sélection se fait sur la base d'un dossier de travaux et d'un entretien oral.


    Doctorat

    Pour être inscrit en doctorat, le candidat doit être titulaire d’un diplôme national de master ou d’un autre diplôme conférant le grade de master. Il doit avoir identifié un directeur de thèse et être en mesure de présenter un projet de recherche. Les étudiants préparant un doctorat en architecture s’inscrivent à la Comue Paris-Est et sont rattachés à l’École doctorale « Ville, Transports et Territoires » et à l’unité mixte de recherche « Architecture Urbanisme Société : Savoir Enseignement Recherche » (AUSser 3329), sous la double tutelle du CNRS et du ministère de la Culture.


    HMONP

    La formation est accessible soit de plein droit pour les architectes diplômés d’état (ADE) et les personnes justifiant d’un diplôme étranger ayant fait l’objet d’une reconnaissance par le ministère de la culture. L’HMONP est également ouverte à la formation continue sous réserve que le candidat soit salarié avant l’inscription. Dans tous les cas précités, le candidat doit justifier d’une mise en situation professionnelle approuvée pour que son inscription soit validée. Il existe également une procédure d’admission par validation des acquis (VA) pour les candidats ayant au moins deux années d’expérience professionnelle.


    DSA d'architecte-urbaniste

    La formation s’adresse aux architectes et aux paysagistes français ou étrangers. La sélection, de mai à juillet, se fait sur la base d’un dossier de travaux et éventuellement d’un entretien oral. Le dossier doit comporter la fiche de candidature, une lettre de motivation, un curriculum vitae, un recueil de travaux (A4), une copie du diplôme ou de l’attestation de diplôme obtenus.
    Pour les étudiants étrangers, le niveau de langue française requis est le TCF : niveau supérieur C1 (500 à 599 points) et une note de 14/20 minimum aux épreuves écrites et orales ou DALF C1. Tous les documents transmis en langue étrangère doivent être traduits en français.


    DPEA Architecture post-carbone

    La formation s’adresse aux architectes français ou étrangers. La sélection, de janvier à juillet, se fait sur la base d’un dossier de travaux et éventuellement d’un entretien oral. Le dossier doit comporter : la fiche de candidature, une lettre de motivation, un curriculum vitae, un recueil de travaux (A4), une copie du diplôme ou de l’attestation de diplôme obtenus.
    Pour les étudiants étrangers, le niveau de langue française requis est le TCF : niveau supérieur C1 (500 à 599 points) et une note de 14/20 minimum aux épreuves écrites et orales ou DALF C1. Tous les documents transmis en langue étrangère doivent être traduits en français.


    Candidats étrangers

    Différentes procédures existent pour les étudiants étrangers qui souhaitent candidater à l'École.

    Pour les candidats européens (UE, E.E.E.)
    La procédure est la même que celle des étudiants français.

    Pour les candidats étrangers (hors UE, E.E.E.)
    Selon votre diplôme, votre lieu de résidence et l’année dans laquelle vous souhaitez intégrer l’École, la procédure diffère. Téléchargez ci-contre le tableau des procédures d’inscription pour les étudiants étrangers hors UE, E.E.E.

    Vous résidez en France et vous êtes titulaire d’un diplôme étranger de fin d’études secondaires reconnu équivalent au baccalauréat (entrée en L1) ou d’un diplôme étranger de l’enseignement supérieur (entrée en L2, L3 ou M1) :
    Vous devez obligatoirement passer par la procédure de demande d’admission préalable dite « dossier jaune » téléchargeable ou disponible auprès des ENSA. Le dossier constitué doit impérativement être transmis à l'école choisie en premier vœu avant le 22 janvier 2018 à 17 heures.

    Vous résidez à l’étranger et vous êtes en cours d’obtention ou titulaire d’un bac français :
    Pour intégrer une 1ère année de licence, vous passez, comme les étudiants français et européens par la procédure Admission Post-Bac - APB.

    Vous résidez à l’étranger et vous êtes titulaire d’un diplôme étranger de fin d’études secondaires reconnu équivalent au baccalauréat (entrée en L1) ou d’un diplôme étranger de l’enseignement supérieur (entrée en L2, L3 ou M1) :

    • Si votre pays dispose d’un espace Campus France1, connectez-vous au portail du
    Centre pour les Etudes en France pour accéder à la procédure dématérialisée. Les Centres pour les Etudes en France (CEF) facilitent vos démarches administratives.

    • Si votre pays ne dispose pas d’espace Campus France, la procédure d’inscription est mise en œuvre sous la forme d’un dossier disponible dans les services culturels des ambassades de France à l’étranger. Ces services se chargent de réceptionner les dossiers et de convoquer les étudiants non dispensés de Test de Connaissances du Français (TCF) et d’envoyer les dossiers conformes aux écoles nationales d’architecture (vœu 1).
    Attention aux délais de retrait et retour des dossiers (voir auprès du service culturel de l'Ambassade ou du Centres pour les Etudes en France ).
    Les candidats étrangers non francophones doivent justifier d'un niveau de français, soit le DELF B2, DALF C1 ou TCF DAP (score global supérieur ou égal à 419 et supérieur ou égal à 14/20 – écrit et oral).


    L’École d’architecture de la ville & des territoires propose également des formations en partenariat, comme :

    • la licence professionnelle d’assistant à chef de projet en aménagement de l’espace ACPAE ;
    • la formation Structure et architecture, en association avec l'École des Ponts ParisTech ;
    • le DSA Maîtrise d’ouvrage architecturale et urbaine, en association avec l’École d'architecture de Paris-Belleville.
    Notes
    1. Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo-Brazzaville, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Etats-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Koweit, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Ile-Maurice, Mauritanie, Mexique, Pérou, République Démocratique du Congo, Russie, Sénégal, Singapour, Taïwan, Togo, Tunisie, Turquie, Vietnam
    <p>© Myr Muratet</p>

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.