École d’architecture
de la ville & des territoires
à Marne-la-Vallée

Formel/informel, besoin des deux

Monday 15 January 2018
à 09:00
Séminaire de recherche
Salle 100

Dans le prolongement du cours inter-établissements sur le comparatisme donné au sein du campus de la Cité Descartes et dans le cadre du projet de recherche « Villes (in)formelles » déposé au titre de l’Initiative d’excellence I-site Future, le séminaire de recherche « Formel/informel, besoin des deux » est organisé à l’École d’architecture de la ville & des territoires à Marne-la-Vallée le lundi 15 janvier 2018 de 9 h à 17 h 30 dans la salle 100.

Le programme est le suivant :

9 h Accueil, présentation et objectifs de la journée
par David Mangin, OCS, École d’architecture de la ville & des territoires

9 h 30 Favelas et économies informelles, état des recherches
par João Whitaker, directeur de l’école doctorale de la FAU de São Paulo

10 h Informalités et infrastructures dans les villes africaines
par Sylvy Jaglin, LATTS, École des Ponts ParisTech

10 h 30 Questions de rez-de-chaussée à São Paulo
par Rémi Ferrand, Ensa de Rouen et École d’architecture de la ville & des territoires

11 h La mécanique de rue
par Abou Ndiaye, Aress/FMSH (Paris)

11 h 30 Bidonvilles en France, architectures du court terme
par Pascale Joffroy, École d’architecture de la ville & des territoires

12 h « Urban villages » en Chine du sud
par David Mangin

12 h 30 Pause-déjeuner sur place

14 h Régulariser le foncier en Inde
par Florence Bougnoux, Ateliers de Cergy

14 h 30 Repenser les quartiers précaires
par Agnès Deboulet, AFD/2016

15 h Les cités de réfugiés en Allemagne : villages-tremplins impossibles ?
par Marie Baléo, La Fabrique de la Cité

15 h 30 Bidonvilles : les failles du discours Nord-Sud
par Pushpa Arabindoo, University College de Londres

16 h L’aménagement problématique des rez-de-ville en Europe
par École Urbaine/Nexity (sous réserve)

16 h 30 Débat, moyens, agenda

17 h 30 Fin de la journée

Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.