Recherches en cours

    «Ignis Mutat Res»

    « Penser l’architecture, la ville et les paysages au prisme de l’énergie » Cette recherche, sélectionnée en 2012 dans le cadre de la deuxie me session du programme interministériel de recherche « Ignis Mutat Res », est portée par Jean-François Blassel. Assurée en collaboration avec le laboratoire Navier de l’École des Ponts ParisTech, elle s’intitule « Vers une ville énergétiquement résiliente : l’exemple de la Dorsale Est de Paris ». Son objectif est de mettre au point, à partir des éléments de connaissance de ce territoire, une typomorphologie des bâtiments et groupes de bâtiments en regard de leur potentiel énergétique ; il s’agit de repérer les critères déterminants en la matière, de les tester en les modélisant sur un nombre important de scénarios de projet.

    Future of Energy Fund

    Projet Lauréat de la Fondation Tuck

    Cette recherche intitulée « Local Energy integration of urban areas – Paris, Berlin, Londres» est dirigée par Fanny Lopez et Alexandre Bouton. Sélectionnée dans le cadre du programme « Future of Energy» lancé par la Fondation Tuck, elle propose une analyse comparative des stratégies de décentralisations énergétiques et de leurs effets spatiaux sur trois territoires métropolitains en transitions. Cette recherche Tuck s’inscrit plus largement dans le Projet VITE!

    Projet « VITE ! »

    Villes et transitions énergétiques : enjeux, leviers, processus et évaluation prospective pluridisciplinaire. Application à la région Île-de-France (« VITE ! »)

    Fanny Lopez participe au projet « VITE ! » financé par l’Agence nationale de la recherche. Il regroupe une quinzaine de chercheurs issus de sept laboratoires d’Université Paris-Est (UPE) associés au Labex Futurs Urbains. Le projet est coordonné par Olivier Coutard, au Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS) et Caroline Gallez, au Laboratoire Ville, Mobilité, Transports (LVMT). Démarré en octobre 2014, il a une durée totale de cinq ans. Le projet ANR VITE! a pour objectif d’apporter un éclairage prospectif sur les enjeux, le contenu et les effets territoriaux, sociaux et environnementaux de stratégies de transition énergétique à l’échelle d’une région urbaine et d’évaluer le potentiel de mobilisation des acteurs en lien avec ces stratégies (acteurs publics, entreprises, associations, citoyens). Appliqué au cas de la région Ile-de-France, le projet vise à analyser les conditions de changement vers la transition énergétique à partir de l’observation des logiques d’action émergentes et des conditions de leur déploiement à grande échelle. Le projet s’intéressera à la fois aux leviers d’action traditionnels des collectivités locales portant sur les grandes infrastructures et l’aménagement urbain, mais aussi aux potentiels de changement issus d’une transformation radicale du système énergétique francilien et d’une mutation des pratiques sociales vers la sobriété.

    Labex Futurs urbains

    Groupe transversal « Risques »

    Paul Landauer participe au Groupe transversal « Risques » dirigé par Valérie November (Latts) avec Bruno Barroca (Lab’urba). Ce groupe transversal a pour vocation de faire se rencontrer les chercheurs, les enseignants-chercheurs et les doctorants de l’Université Paris-Est qui, bien que rattachés à différents laboratoires et appartenant à diverses disciplines, ont en commun de mener des travaux sur le thème des risques. Les travaux des membres du groupe transversal portent sur des types de risques et des objets très différents (risques naturels, technologiques, environnementaux, sanitaires, alimentaires, sociétaux,etc.). Ils mobilisent des concepts associant au terme de risque des notions de sûreté, de sécurité, de vulnérabilité ou encore de résilience. Outre sa participation à certains séminaires du Groupe transversal, Paul Landauer contribue également à une recherche sur la gestion et la prévention des risques et des crises dans la zone de défense de Paris menée conjointement par le LATTS, le Lab’urba et l’OCS dans le cadre du Labex « Futurs urbains » et d’Euridice, équipe de recherche sur les risques, dispositifs de gestion de crise et des évènements majeurs.

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.