École d’architecture
de la ville & des territoires
à Marne-la-Vallée

Raphaël Menard

    Ingénieur de l’École Polytechnique (X94), ingénieur civil des Ponts et Chaussées (1999) et architecte DPLG (Paris-Belleville, 2003). 42 ans, 2 enfants, habite Paris et travaille à Montreuil. Débute son activité professionnelle chez RFR en tant qu’architecte-ingénieur en travaillant notamment sur les projets de la passerelle Simone de Beauvoir à Paris (en particulier sur la résolution des problèmes vibratoires) et la conception de la verrière de la gare de Strasbourg (géométrie et schéma statique).

    En 2003, il fonde Elioth. Cette équipe multidisciplinaire intervient en maitrise d’œuvre d’innovation et à haute valeur ajoutée, fortement connectée à l’architecture et au design. Depuis 2011, il est aussi directeur de la prospective du groupe Egis auprès du P-DG. Fin 2014, est créé 169-architecture, un laboratoire dédié à l’architecture et l’urbanisme très bas carbone, en lien étroit avec Elioth.

    A développé plusieurs innovations dans le champ des énergies renouvelables et du design, comme les Montagnes Solaires (production solaire d’électricité, brevet), Wind-it (éolienne à axe vertical, brevets en 2009, 2014 et 2106, lauréat du prix Next Generation, prototype finalisé en 2015 et création de la société Wind-it), Cellter (ombrière photovoltaïque à concentration), le Démon de Maxwell (production autonome de chaud et de froid) ou encore les piles thermiques urbaines (Château d’eau du Bel-Air) ou encore dans le design avec la Table Climatique conçue avec Jean-Sébastien Lagrange.

    Intervient sur les questions de stratégies territoriales de façon opérationnelle (Renaissance à Lille, Grand Paris, 55000 hectares pour la nature à Bordeaux, …) comme dans le cadre de programme de recherche (Resilis, Ignis Mutat Res, …) en particulier sur les sujets d’énergie, de climat et de modélisations. En 2016 et 2017, il pilotait l'étude Elioth sur la stratégie de neutralité carbone de Paris en 2050, “Paris change d'ère”.

    A écrit et collaboré à plusieurs publications scientifiques sur la thématique de l’énergie, de l’architecture et de l’urbanisme. A publié de nombreux articles pour des catalogues d’exposition (Architecture=Durable, Work in Process, Matière Grise…), pour des revues de design et d’architecture ainsi que des publications scientifiques sur les questions de densité urbaine, de résilience climatique et de la construction bas carbone.

    Intervient en tant qu’enseignant et conférencier. Depuis 2013, enseignant associé, co-direction de la formation post-master DPEA Architecture Post-Carbone à l’École d’Architecture de la Ville et des Territoires de Marne-la-Vallée. En septembre 2015, il est professeur invité à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) pour deux semestre d’atelier de master “architecture et durabilité”, année 2015-2016 dont l’intitulé est « 2050, sous le soleil exactement ».

    Master – Transformation
    En savoir plus
    Post-master – DPEA

    Formation post-graduate, d'ambition internationale, Architecture post-carbone, en partenariat avec l’École des Ponts ParisTech, interroge le rôle et la pratique de l’architecte au moment du changement climatique et de la crise des ressources.

    En savoir plus

    Pour recevoir des informations de l’Éav&t, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.
    Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook.